Qui se cache derrière les ateliers théâtre ? | Athéna En Scène

Amélie Barth-Déprez
Didier Barth
Nicolas Debord

A m é l i e

Comédienne et metteure en scène, régulièrement membre de jury dans des festivals de théâtre amateur, Amélie a été formée il y a 20 ans au théâtre par Violaine Debarge, directrice artistique de la troupe du Maëlstrom (région lilloise).

Éducatrice de Jeunes Enfants pendant 15 ans, elle met aujourd'hui ses compétences pédagogiques à profit pour animer des ateliers théâtre en milieu scolaire et au sein de diverses associations de théâtre et communes.

Amélie accompagne également les personnes en situation de handicap ou atteintes de déficiences, en organisant des ateliers de théâtre adapté (en I.M.E., accueils de jour. etc.).

En 2018, elle a créé une troupe de théâtre pour adultes « Le Petit Grain de Folie », à Montfort-sur-Meu. Troupe dont elle est Présidente et metteure en scène.

 

 

D i d i e r

Auteur et metteur en scène, Didier est issu d’un parcours atypique axé sur la mise en place de projets d’éducation, dans le domaine social et l’humanitaire international.

Formé au théâtre par Bernard Grosjean, Jean Bonné, Chantal Dulibine, Gérard Gallego ou encore Philippe Vallepin, il intervient auprès de tous les publics, de l’enfant à l’adulte en passant par la personne en situation de handicap.

Aujourd’hui, il continue à écrire, anime des ateliers pour diverses associations et communes. Il aime organiser du théâtre forum et des challenges de création « à la demande » où tous les sujets sont abordables, même les plus difficiles.

​​​

 

 

N i c o l a s

Comédien, metteur en scène, marionnettiste, musicien, amateur de commedia dell’arte, Nicolas a notamment été formé par Jean-Christophe Quef (TNP de Jean Vilar), au théâtre d’objet, au travail de clown, à l’escrime de spectacle, au jeu masqué et à la Commedia dell’arte.

Il a été le directeur artistique de la compagnie des Masques pendant quelques années, à arpenter les petites communes rurales afin de faire découvrir le théâtre.

Il continue à travailler dans des compagnies de marionnettes, comme « le Petit Théâtrum Popularem Portable » de Serge Ruëst ou au sein de la compagnie Oscalie.